5 conseils de survie pour l’aidant familial à distance

septembre 2, 2021 0 Comments

Une fois que vous serez devenu un aidant familial à distance, vous devrez faire face à de nombreuses tâches. Il s’agit notamment de gérer les soins médicaux et le bien-être émotionnel de votre proche, ainsi que d’assurer les tâches quotidiennes et hebdomadaires. De l’hygiène personnelle aux courses et aux travaux ménagers, vous devrez tout faire. Et tout cela alors que vous êtes à des kilomètres de là !

Conseils pour réussir en tant qu’aidant à distance

Ces cinq conseils de survie pour un aidant familial à distance peuvent vous aider à rester sain d’esprit tout en veillant à ce que votre proche âgé reçoive les meilleurs soins.

Créez un système de classement pour organiser toutes les informations dont vous avez besoin.

Un aspect important du rôle d’aidant familial consiste simplement à passer au crible, à trier et à organiser les informations importantes dont votre proche aura besoin pour recevoir les meilleurs soins.

Organisez les informations médicales, les documents juridiques et les papiers financiers de votre parent dans un système de classement. S’il manque des documents, tels qu’un testament, un testament biologique ou une procuration, consultez un avocat spécialisé dans les soins aux personnes âgées.

Assurez-vous de communiquer avec les frères et sœurs, les soignants ou d’autres personnes en qui vous avez confiance pour savoir où ils peuvent trouver ces informations en cas d’urgence.

Renseignez-vous sur les ressources disponibles.

Être un aidant à distance peut sembler être une tâche intimidante, mais des ressources sont disponibles pour vous aider. L’association pour les personne agees, par exemple, peut vous mettre en contact avec des gestionnaires de soins gériatriques, des avocats spécialisés dans le droit des personnes âgées et d’autres personnes qui peuvent vous guider dans votre parcours d’aidant à distance.

Créez un réseau d’aide à distance.

Utilisez le téléphone, Skype ou même des voyages d’un week-end pour apprendre à connaître les personnes du voisinage de votre proche. Des paysagistes aux médecins, vous voudrez trouver des professionnels en qui vous pouvez avoir confiance pour aider votre parent. Il peut même s’agir d’un voisin qui prend des nouvelles de votre parent une fois par jour. Il peut aussi s’agir de visiter des communautés de personnes âgées qui offrent des services de répit.

Tirez parti de la technologie pour vous aider à gérer les soins de votre parent.

Bien qu’il ne soit pas facile d’être un aidant à distance, la technologie d’aujourd’hui peut alléger un peu le fardeau. Pensez aux bijoux GPS qui affichent sur votre smartphone l’endroit où se trouve votre proche. Ou les technologies de maison intelligente qui vous permettent de surveiller votre proche âgé depuis votre ordinateur ou votre appareil mobile.

Les applications de médication pour appareils mobiles peuvent alerter votre proche lorsqu’il est temps de prendre une dose. Et un pilulier intelligent peut envoyer un message au pharmacien lorsqu’il est temps de renouveler l’ordonnance.

Fixez des attentes réalistes.

En tant qu’aidant à distance, il est important de se rappeler que vous ne pouvez pas tout faire. Vous aimeriez peut-être rendre visite à votre proche une fois par mois, mais des visites trimestrielles sont plus pratiques. Avec votre réseau de soutien et la technologie en place pour vous aider, il est plus facile d’être réaliste quant à ce que vous pouvez accomplir à distance.

Ne vous inquiétez pas de ne pas pouvoir tout faire vous-même. Faites simplement ce que vous pouvez pour vous assurer que tout est fait.